il y a 1 mois

Le général Oligui Nguema reçoit les vœux de l’administration publique et des institutions de la transition

Par Gabon Matin
Publié le : 5 janvier 2024 à 10h27min | MàJ : il y a 1 mois
Le général Oligui Nguema reçoit les vœux de l’administration publique et des institutions de la transition

Le général Oligui Nguema reçoit les vœux de l’administration publique et des institutions de la transition Photo : Droits réservés/GabomaInfo

Après avoir échangé avec le corps diplomatique et les Forces de défense et de sécurité, le président de la transition, le général Brice Clotaire Oligui Nguema, a reçu ce jeudi les vœux de divers secteurs, marquant une étape importante dans les rencontres protocolaires de début d’année.

Le Premier ministre, représentant l’administration centrale, a ouvert le bal en mettant l’accent sur la nécessité d’accélérer la mise en œuvre des projets de l’État et de réorganiser l’appareil gouvernemental. L’année 2024 s’annonce comme une période propice pour relancer l’activité économique à travers des projets structurants.

Les institutions de la Transition ont également exprimé leurs préoccupations, mettant en lumière les besoins essentiels de la population. La justice sociale, la restauration des institutions, la protection des libertés fondamentales, l’emploi, l’accès à l’eau et à l’électricité, ainsi que l’innovation technologique sont parmi les axes mis en avant. Notamment, le Parlement a émis le souhait d’instituer le 30 août comme la Journée de la refondation du Gabon.

La société civile, représentée par l’église, a évoqué les dérives des forces de défense et de sécurité tout en saluant les mesures sociales fortes prises par le CTRI. Elle a également proposé des solutions pour encadrer la gestion du conflit homme-faune, visant à limiter le braconnage et d’autres formes de trafic.

En réponse, le Président de la Transition a exhorté toutes les parties à faire preuve de professionnalisme, de rigueur et d’éthique dans l’exercice de leurs fonctions respectives. Il a souligné les attentes quant à l’accélération et la mise en œuvre des chantiers dans cette période cruciale de vingt mois. Les recommandations ont également porté sur la lutte contre la corruption, le blanchiment des capitaux et les crimes financiers, appelant à l’objectivité, l’abnégation et la rigueur.

Le dialogue national inclusif prévu en avril a été évoqué, et le Chef de l’État a invité les institutions de la Transition à s’impliquer davantage pour traduire les aspirations du Gabon, soulignant que « l’essor vers la félicité est une démarche collective ».

En ce qui concerne le conflit homme-faune, le Président a rappelé l’importance du respect de la loi dans le règlement de cette problématique, tout en accordant une place centrale à l’humain dans cette démarche.

Cette série de rencontres illustre l’engagement du Président de la Transition à maintenir un dialogue ouvert avec les différents acteurs nationaux pour construire ensemble l’avenir du Gabon. Les attentes et les perspectives dévoilées lors de ces échanges posent les bases d’une année 2024 pleine de défis et de projets ambitieux pour le pays.