il y a 2 mois

Port-Gentil : Assemblée générale du Stade Mandji pour insuffler une nouvelle dynamique sportive

Par Jack Rova
Publié le : 29 mars 2024 à 13h12min | MàJ : il y a 2 mois
Port-Gentil : Assemblée générale du Stade Mandji pour insuffler une nouvelle dynamique sportive

Port-Gentil : Assemblée générale du Stade Mandji pour insuffler une nouvelle dynamique sportive Photo : Droits réservés/GabomaInfo

Entre des comptes vidés, un équipement sportif obsolète et une gestion critiquée, l’association omnisport Stade Mandji se trouve actuellement confrontée à plusieurs défis. Le 27 mars, après plusieurs années d’attente, elle a enfin tenu son assemblée générale pour présenter son bilan moral et financier.

L’assemblée générale ordinaire de l’association omnisport Stade Mandji s’est déroulée dans la salle des mariages de la mairie du 3e arrondissement de la capitale économique. "Cette assemblée générale nous a permis de faire le point sur nos réalisations et nos aspirations. Cela servira de base pour faire progresser le Stade Mandji et atteindre des objectifs ambitieux", a déclaré Marie Claire Ogoula Ozoumé, présidente du comité d’orientation.

Lors de cette réunion, le rapport général de l’équipe sortante dirigée par l’ancien président Maurice Nzigou Mihindou a été présenté. "Ce que j’ai pu accomplir est visible, mais je reconnais que la perfection n’est pas de ce monde", a-t-il souligné. Bien que plusieurs années se soient écoulées depuis la dernière assemblée générale, le rapport moral de l’ASO Stade Mandji a été approuvé par tous les acteurs présents, malgré les lacunes constatées.

Maurice Nzigou Mihindou

Cependant, la situation financière actuelle de l’association préoccupe le personnel technique, les joueurs et les partenaires. Selon le bilan financier présenté par le président Maurice Nzigou Mihindou, plusieurs irrégularités ont été relevées, telles que des primes exorbitantes accordées au président, une gestion exclusive des comptes bancaires par celui-ci, le non-paiement des équipements et des salaires des joueurs. "Je suis aux entraînements tous les jours, nos sportifs boivent l’eau du robinet alors que nous n’en buvons pas chez nous. J’espère que le nouveau bureau ne pensera pas seulement à ses propres intérêts", a déclaré Stéphane Retoa Eya, responsable de la section basket-ball.

Les manquements constatés lors de cette assemblée générale incluent également le manque de volonté du bureau sortant à fournir correctement les athlètes, ainsi que des allégations de détournement de fonds. "Ce qui se passe aujourd’hui est dû au fait que le président voulait toujours travailler seul, il gérait tout", a déclaré Étienne Alain Djissikadié, coach adjoint de la section football.

Face à ces défis, l’autonomisation de l’association omnisport Stade Mandji est devenue une priorité. "Notre ambition est de faire du Stade Mandji la référence sportive de l’Ogooué-Maritime. Nous devons attirer les jeunes dans toutes les disciplines pour les éloigner de l’inactivité et des vices", a ajouté la présidente du comité d’orientation.

Bien que la subvention de la mairie de Port-Gentil à l’association ait été réduite de moitié, des stratégies de marketing, une nouvelle gestion dynamique, un esprit d’équipe et une collégialité sont envisagés pour faire du Stade Mandji une écurie performante sur tous les plans. "L’argent est important, mais ce n’est pas tout. Il faut d’abord fixer des objectifs et avoir la volonté de les atteindre, puis chercher les moyens pour y parvenir", a conclu la présidente.