Ali Bongo a pris part au 15e Sommet de la CEMAC à Yaoundé

Par Gabon Matin
Publié le : 20 mars 2023 à 10h21min | MàJ : 20 mars
Ali Bongo a pris part au 15e Sommet de la CEMAC à Yaoundé

Ali Bongo a pris part au 15e Sommet de la CEMAC à Yaoundé Photo : Droits réservés/GabomaInfo

À l’invitation de son homologue du Cameroun, Ali Bongo a pris part à la 15ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), qui s’est tenue le vendredi 17 mars 2023, au Palais de l’unité à Yaoundé, au Cameroun.

Présidées par Paul Biya, président du Cameroun, président en exercice de la CEMAC, ces assises ont vu la participation de l’ensemble des chefs d’Etat des pays membres de la Communauté notamment le Gabon, le Tchad, la Centrafrique, le Congo et la Guinée Equatoriale.

L’ouverture de la Conférence a été marquée par les allocutions de Paul BIYA, président en exercice de la CEMAC et de Daniel ONA ONDO, président sortant de la Commission, qui ont appelé à la solidarité et à l’intégration régionale, conditions sine qua non pour faire de la CEMAC, un espace intégré à même de répondre aux défis multiformes actuels, singulièrement les conséquences toujours prégnantes de la Covid-19, ainsi que celles résultant du conflit russo-ukrainien.

Ces contraintes exogènes obèrent significativement les efforts de développement de la Communauté, d’où l’importance de faire aboutir les réformes en cours pour y faire face. Après l’adoption de l’ordre du jour de leurs travaux, les chefs d’Etat ont entendu les communications des présidents du Cameroun et du Congo respectivement sur le dossier de la rationalisation des communautés économiques régionales d’Afrique centrale et sur le Programme des réformes économiques et financières de la CEMAC (PREF-CEMAC).

Le président du Congo a, à cette occasion, appelé à la résilience et à la nécessaire diversification des économies des pays de la sous-région, par une plus grande implication du secteur privé. Comme à l’accoutumée, les chefs d’Etat ont examiné les rapports des organes de la CEMAC, notamment ceux de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC), de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC) et de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC).

Dans le prolongement de la Conférence de 2019, les assises de Yaoundé ont conclu à la nécessité d’affiner la réflexion en cours sur la question monétaire. La Conférence des chefs d’Etat a également procédé au renouvellement des responsables à la tête des organes internes de la CEMAC, suivi par la décoration de personnalités s’étant distinguées par leurs actions au bénéfice de la Communauté.

La 15ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat de la CEMAC s’est achevée sur une note de satisfaction, occasion pour le président du Cameroun de se réjouir des avancées enregistrées dans le cadre de l’intégration régionale. Celles-ci devraient être plus perceptibles à la faveur du mandat de Faustin Archange Touadera, président de la République Centrafricaine, nouveau président en exercice de la CEMAC.