il y a 20 heures

Le Réal Madrid triomphe face à Dortmund et remporte sa 15ème Ligue des champions

Par Gildas Adimou
Publié le : 2 juin 2024 à 16h08min | MàJ : il y a 20 heures
Le Réal Madrid triomphe face à Dortmund et remporte sa 15ème Ligue des champions

Le Réal Madrid triomphe face à Dortmund et remporte sa 15ème Ligue des champions Photo : Droits réservés/GabomaInfo

Annoncée comme une finale inédite, la dernière édition de la Ligue des Champions UEFA à 32 équipes a tenu toutes ses promesses lors du duel entre le Réal Madrid et le Borussia Dortmund. Au terme d’un match intense, les Merengues se sont imposés 2-0.

La sublime enceinte du stade de Wembley à Londres a été le théâtre de ce choc entre le Réal Madrid, quatorze fois champion d’Europe, et le Borussia Dortmund, détenteur d’une unique étoile.

Une première période sous domination allemande

Habitué à souffrir dans les grandes rencontres, le Réal Madrid a été mis à rude épreuve durant la première mi-temps. Le Borussia Dortmund, dominateur, a multiplié les offensives. Cependant, le gardien madrilène Thibaut Courtois a été impérial, repoussant toutes les tentatives adverses. Le score est resté vierge à la pause, grâce à ses interventions décisives.

De retour des vestiaires, Dortmund a continué à dominer sans réussir à concrétiser ses occasions. La défense madrilène, bien organisée, a tenu bon. Comme souvent dans les moments cruciaux, le Réal Madrid a su se montrer opportuniste. À la 74e minute, Dani Carvajal, libre de tout marquage, a repris de la tête un centre parfait de Toni Kroos pour ouvrir le score. Ce but a libéré les Madrilènes, qui ont su exploiter ce temps fort.

Vinicius Junior scelle le sort de la finale

À la 83e minute, Vinicius Junior a profité d’une erreur défensive de Dortmund pour inscrire le deuxième but, scellant ainsi le sort de la rencontre. Ce but a anéanti les derniers espoirs du "mur jaune" de Dortmund.

Avec cette victoire, le Réal Madrid ajoute une quinzième étoile à son palmarès en Ligue des Champions, consolidant encore davantage sa domination historique sur la compétition. Cette finale marque également la fin du format à 32 équipes, ouvrant une nouvelle ère pour le tournoi.

Le Réal Madrid, seul maître en Ligue des Champions, continue d’écrire l’histoire et de faire rêver ses supporters à travers le monde.