il y a 3 semaines

Mandela African Boxing 2024 : Le Gabon se pare de deux médailles en or

Par Daniel Dematsatsa
Publié le : 23 avril 2024 à 21h51min | MàJ : il y a 3 semaines
Mandela African Boxing 2024 : Le Gabon se pare de deux médailles en or

Mandela African Boxing 2024 : Le Gabon se pare de deux médailles en or Photo : Droits réservés/GabomaInfo

Un classement définitif grâce aux deux précieux sésames obtenus par Symphorien Njinnou Mouandat et Arthur Lendoye en finale, dimanche 21 avril dernier à Durban, en Afrique du Sud, lors de la Coupe d’Afrique des Nations.

Du 16 au 21 avril derniers, la salle de l’International Conventions Center de la ville de Durban, en Afrique du Sud, a abrité la première édition de la Coupe d’Afrique des Nations, baptisée Mandela African Boxing Cup. Une compétition à laquelle la Fédération gabonaise de boxe (Fegaboxe) participait avec trois pugilistes, se classant à la quatrième place derrière la RD Congo, le Mozambique et la Mauritanie sur le podium, tandis que le Cameroun fermait le classement à la 21ème place.

Au terme de cette grande messe continentale du noble art, le Gabon a décroché deux médailles d’or : la première en 92 kg par le sacre de Symphorien Njinnou Mouandat, qui s’est défait dès le deuxième round par arrêt de l’arbitre devant le Sud-Africain Isaacs Hoosein. La seconde médaille d’or a été remportée par la panthère, Arthur Lendoye, qui a également obtenu le même titre de champion d’Afrique dans la catégorie des 67 kg en battant le Congolais Kabengela Ntumba au terme des trois rounds.

Ces deux compatriotes ont confirmé les performances déjà réalisées à Accra, au Ghana, lors des récents Jeux africains en décrochant tous deux des médailles de bronze.

Le premier responsable de la boxe gabonaise, Bonaventure Nzigou Manfoumbi, a tenu à remercier « très sincèrement monsieur le ministre des Sports, Dr André Jacques Augand, pour son implication personnelle dans la participation de notre équipe nationale à cette haute et importante compétition », ainsi que la grande « contribution du gouvernement et celle du Comité national olympique du Gabon (CNOG) ».

La délégation gabonaise regagne Libreville ce 24 avril en fin d’après-midi, espérant que ces résultats seront porteurs d’espoir pour le démarrage des compétitions domestiques du noble art.