il y a 5 mois

Ligue Pro du Bénin : le gabonais Saturnin Ibéla enfin victorieux après 5 journées

Par Gildas Adimou
Publié le : 12 novembre 2023 à 22h49min | MàJ : il y a 5 mois
Ligue Pro du Bénin : le gabonais Saturnin Ibéla enfin victorieux après 5 journées

Ligue Pro du Bénin : le gabonais Saturnin Ibéla enfin victorieux après 5 journées Photo : Droits réservés/GabomaInfo

Dans le dur depuis le début du championnat national de football béninois, Ligue Pro, les Lotoboys de Loto-Popo FC, emmenés par le coach gabonais Saturnin Ibéla, ont renoué avec la victoire mercredi dernier lors de la 5e journée face à l’AS Tonnerre de Bohicon. 3-0 à l’arrivée. Une bonne tendance qui s’est confirmée également ce dimanche lors de la 6e journée face à Soleil FC où Loto-Popo FC s’est imposé 2 buts à 1.

Arrivée à la tête de l’équipe chère à la Loterie nationale du Benin en septembre dernier pour succéder à Mathias Déguénon, Saturnin Ibéla avait une mission colossale, celle de porter haut l’étendard du club qui devra jouer les premiers rôles dans ce championnat.
La tâche ne sera pas aisée pour l’ancien sélectionneur des Panthères U-23 puisque son prédécesseur a laissé un bilan plus ou moins reluisant en terminant vice champion lors de l’exercice précédent.

En déplacement à Abomey, dans le département du Zou lors de la première journée, Saturnin Ibéla va connaître sa première défaite de la saison 2-1 face aux Dynamo d’Abomey. La mayonnaise va davantage tarder à prendre au niveau du club de la cité balnéaire de Grand Popo (sud du Bénin) qui va enchaîner 3 matchs nuls consécutifs.

Des résultats qui sèment le doute dans la tête des uns et autres. Conscient d’un début de saison moins convaincant de son équipe, Saturnin Ibéla va renforcer son équipe avec les arrivées de Michel Stéphane Youri Manime et de Joe Boussougou pour apporter un grain de folie dans son dispositif.

Ce qui va payer d’ailleurs puisse lors de la 5e journée, les Lotoboys ont été sans pitié face à l’équipe de l’AS Tonnerre qu’ils ont battus 3-0. Un résultat qui permet un temps soit peu à Saturnin Ibéla de souffler un tout petit peu après un début de saison assez poussif.