il y a 3 mois

1er Open de taekwondo de Port-Gentil : 32 athlètes gabonais révèlent leurs performances

Par Jack Rova
Publié le : 10 mars 2024 à 15h12min | MàJ : il y a 3 mois
1er Open de taekwondo de Port-Gentil : 32 athlètes gabonais révèlent leurs performances

1er Open de taekwondo de Port-Gentil : 32 athlètes gabonais révèlent leurs performances Photo : Droits réservés/GabomaInfo

Ce samedi 9 mars, la ville de Port-Gentil a accueilli une importante compétition de taekwondo. En raison du manque de compétitions au niveau national et provincial, 32 athlètes de diverses provinces se sont retrouvés à l’Open de Port-Gentil pour livrer des combats et révéler leurs performances.

L’événement a eu lieu au complexe sportif de l’Association Sportive et Culturelle de Total Énergies Gabon (ASSCTEG). Organisé sous le format olympique, l’Open a accueilli des compétiteurs dans plusieurs catégories, notamment les -58 kg, -68kg, -80kg et +80 kg. Deux femmes figuraient parmi les 32 athlètes éligibles qui se sont donnés corps et âme pour marquer l’histoire de cette première édition.

Les athlètes en lice

Ibrahim Sackalat Diallo, l’organisateur de l’Open et un taekwondoïste international gabonais, a souligné l’importance de cet événement pour la province qui l’a formé. “Oui, il y a un manque de compétitions dans la province, on a décidé d’organiser ça pour mettre les jeunes en jambes”, a-t-il déclaré.

Les combats ont été intenses et les compétiteurs ont été tenus de se munir d’un équipement de protection complet pour optimiser l’événement. Jean-Yves Lendamba, le vice-président de la Fédération gabonaise de taekwondo, a salué la qualité de la prestation et a souligné que l’arrivée de l’Open de Port-Gentil motivait les athlètes à atteindre un excellent niveau.

Les compétiteurs, venus de divers horizons, représentaient plusieurs clubs du pays. Libreville a été représentée par trois clubs, tandis que les villes de Lambaréné et d’Omboué ont été représentées par un club chacune. La ville de Port-Gentil a été honorée par la prestation de quatre clubs de taekwondo.

Au terme de la phase de sélection, huit demi-finales ont eu lieu pour cinq finales. Blessing Merveille Marindi, ceinture noire 1ère Dan du club Ndzime Family de Libreville en catégorie de + 67 kg olympique, a obtenu sa médaille d’or après avoir mis son adversaire au tapis par KO en attaquant grâce à un dollyo tchagui au premier round. “Je suis très satisfaite d’y participer et les athlètes ont un bon niveau. Je crois qu’ils peuvent aller loin, c’est une très bonne compétition et j’ai vu qu’il y a du niveau. Je suis venue pour la victoire et pas pour retourner bredouille”, a déclaré Marindi.

Cette première édition de l’Open de Port-Gentil a non seulement permis aux taekwondoïstes de se surpasser, mais a également servi de plateforme pour promouvoir et développer le taekwondo au Gabon. Les organisateurs espèrent que cet événement marquera le début d’une nouvelle ère pour le taekwondo gabonais. Ils prévoient d’enrichir la compétition en termes de catégories et de l’élargir à d’autres villes lors des prochaines éditions. Avec le soutien de l’État et de la fédération, ils sont convaincus que le taekwondo au Gabon a un avenir prometteur.