il y a 3 semaines

CAN 2023 : la Côte d’Ivoire bat le champion d’Afrique en titre et vole en quarts

Par Gildas Adimou
Publié le : 30 janvier 2024 à 06h55min | MàJ : il y a 3 semaines
CAN 2023 : la Côte d’Ivoire bat le champion d’Afrique en titre et vole en quarts

CAN 2023 : la Côte d’Ivoire bat le champion d’Afrique en titre et vole en quarts Photo : Droits réservés/GabomaInfo

Le choc au sommet des huitièmes de finale de cette journée du lundi 29 janvier opposait la Côte d’Ivoire, pays hôte, qui défiait le champion en titre, le Sénégal. Au terme d’une rencontre d’un niveau assez élevé, les Éléphants de la Côte d’Ivoire l’emportent après la fatidique séance des tirs au but, 5-4.

Le stade Charles Konan Banny de Yamoussoukro accueillait le match le plus attendu des huitièmes de finale de cette Coupe d’Afrique des Nations. Les Lions de la Téranga, auteurs d’un sans-faute en phases de groupes, croisaient le fer avec une équipe miraculée de la Côte d’Ivoire, assez décevante en phases de groupes.

Le début du match est marqué par une forte pression côté sénégalais, avec des Lions qui ont très tôt pris possession du ballon et qui étaient très présents dans les derniers mètres des Éléphants. Cette pression constante en début de partie porte ses fruits, puisque sur un centre adressé par le joueur d’Al Nassr en Saudi Pro League, Sadio Mané, Habib Diallo enchaîne avec une frappe en pleine lucarne qui ne laisse aucune chance au gardien ivoirien Yaya Fofana à la 4e minute de jeu.

Souvent paniquée lorsqu’elle encaisse, la Côte d’Ivoire version Émerse Faé n’a pas abdiqué cette fois-ci. Elle a montré de la volonté et du caractère, faisant douter les Sénégalais qui ont été surpris par le mental assez fort affiché par les Éléphants. Le Sénégal rentre à la pause avec cet avantage léger.

Au retour des vestiaires, l’équipe ivoirienne tente des incursions dans le camp sénégalais, mais la défense des Lions reste hermétique. Elle ne laisse rien passer jusqu’à la 86e minute de jeu où elle cède finalement. Entré en jeu quelques minutes plus tôt, Franck Kessié rétablit la parité pour les Ivoiriens sur penalty.

Le stade Charles Konan Banny est en ébullition, exultant en tribune et poussant les Éléphants à un second but qui n’arrivera pas avant la fin des 90 minutes. Place aux prolongations où les deux équipes ne parviennent pas à se départager. C’est finalement lors de la séance des tirs au but que la décision se fait. La Côte d’Ivoire l’emporte 5-4 et file en quarts de finale de la compétition.