il y a 1 semaine

CAN 2023 : l’analyse des chocs des 8es de finale de ce samedi 27 janvier par Frank Simon

Par Gildas Adimou
Publié le : 27 janvier 2024 à 08h10min | MàJ : il y a 1 semaine
CAN 2023 : l’analyse des chocs des 8es de finale de ce samedi 27 janvier par Frank Simon

CAN 2023 : l’analyse des chocs des 8es de finale de ce samedi 27 janvier par Frank Simon Photo : Droits réservés/GabomaInfo

Après deux jours de repos, les équipes qualifiées pour le second tour de la CAN 2023 reprennent du service dès ce samedi 27 janvier. À quelques heures des deux premières rencontres de cette journée entre la Namibie et l’Angola d’une part, et un alléchant Cameroun contre Nigeria d’autre part, le rédacteur en chef du site 2022mag.com et commentateur des matchs de la CAN 2023 pour CAF TV, Frank Simon, a accepté de livrer à Sport241 son analyse de ces deux rencontres.

Angola vs Namibie à 18h00}

Franchement, la Namibie me semble capable de perturber tactiquement cette formation angolaise, bien que les Palancras Negras soient les grands favoris. Les Brave Warriors seront totalement décomplexés. C’est la première fois qu’ils atteignent le second tour. L’Angola jouera pour un quart de finale, et la dernière fois qu’ils ont atteint ce stade, c’était chez eux en 2010.

À la fin du premier tour, une autre compétition commence, et la Namibie, décomplexée, a les moyens de gêner l’Angola, peut-être même d’amener le match au-delà des 90 minutes. Cependant, l’Angola semble souffrir d’un problème d’efficacité offensive, les Namibiens ayant marqué un seul but en trois matchs. Ils se créent des opportunités, mais ils n’arrivent pas à les concrétiser. Il faut rester méfiant pour l’Angola.

Nigeria vs Cameroun à 21h00

Le Nigeria n’a pas vraiment impressionné, et c’est un match qui peut prendre différentes directions. Ce sera une opportunité pour voir si les Super Eagles sont au niveau. Personnellement, je ne suis pas convaincu. Je n’étais pas convaincu lors des éliminatoires, et je le suis toujours pas après ce premier tour. Quant au Cameroun, j’ai trouvé une équipe qui a réalisé une très belle seconde période contre le Sénégal, puis qui a poussé jusqu’au bout pour battre la Gambie.

Ils semblent repartis sur une dynamique positive, et je pense que cela va être un match extrêmement disputé. Le Cameroun, grand habitué de la compétition et vainqueur en 2017 au Gabon, pourrait bien faire tomber ce Nigeria qui nous a paru relativement pâle et inoffensif. J’ai l’espoir que le Cameroun réussira à piéger ce Nigeria en manque de forme.