il y a 5 mois

CAN handball 2024/Yannick Aubyang : « Il y avait de la place pour le Gabon au tour principal »

Par Daniel Dematsatsa
Publié le : 22 janvier 2024 à 14h15min | MàJ : il y a 5 mois
CAN handball 2024/Yannick Aubyang : « Il y avait de la place pour le Gabon au tour principal »

CAN handball 2024/Yannick Aubyang : « Il y avait de la place pour le Gabon au tour principal » Photo : Droits réservés/GabomaInfo

Ce sont là les propos d’un des cadres de la tanière gabonaise, ce dimanche 22 janvier 2024, à l’issue de la rencontre perdue 24 à 25 face aux Libyens dans l’arène principale du Stadium international du Caire dans le cadre de la Coupe d’Afrique de handball Egypte 2024.

On pouvait lire la déception sur leurs visages après la défaite (24-25) de trop pour les Panthères du Gabon, ce 21 janvier, face à une équipe pourtant annoncée comme une "seconde chance" dans cette fête continentale de la petite balle. Cependant, Ben Romdhane méconnaissait l’équipe de son ami Rhouma Abdelaziz qui a su exploiter les moments de faiblesse des Gabonais pour finalement l’emporter sous la baguette tactique d’Alshati Muez, élu meilleur joueur de cette 17e rencontre du championnat d’Afrique des nations messieurs.

Une défaite qui a pesé lourd dans le vestiaire gabonais, comme l’a souligné Yannick Aubyang à Sport241 : "Nous sommes un peu frustrés à la suite de cette défaite, une défaite de trop dans un match qui était à notre portée. Il y avait de la place contre cette équipe libyenne pour parvenir à un résultat positif".

Une troisième défaite en autant de sorties qui trouve justification dans les faiblesses de la bande de David Griveau Edang, "comme la fatigue due à une rotation sensiblement des mêmes joueurs depuis le début de la compétition. Malheureusement, la fraîcheur physique nous rattrape, ce qui fait que nous courons derrière le score", a renchéri le natif de Bitam.

Désormais, la focus est tournée vers les confrontations pour obtenir un meilleur classement, autrement appelées "la Coupe du Président". L’ancien capitaine des Panthères a indiqué : "Il y a quelque chose de positif dans ce troisième match de poule, c’est la stabilisation de notre défense. Et elle va nous servir pour la suite de la compétition." Avant de conclure : "Nous sommes des fauves, nous allons nous remobiliser, récupérer, pour mieux entamer les matchs de classement et finir sur une place acceptable dans cette compétition."