il y a 1 mois

CAN 2023 : Le Ghana et l’Égypte se quittent sur un score de parité

Par Gildas Adimou
Publié le : 19 janvier 2024 à 07h05min | MàJ : il y a 1 mois
CAN 2023 : Le Ghana et l’Égypte se quittent sur un score de parité

CAN 2023 : Le Ghana et l’Égypte se quittent sur un score de parité Photo : Droits réservés/GabomaInfo

Le dernier match de la journée de ce jeudi entre les Black Stars du Ghana et les Pharaons d’Égypte a tenu toutes ses promesses. Les deux équipes, très engagées, ont finalement partagé les points, se séparant sur le score de deux buts partout.

Le stade Felicia d’Abidjan accueillait le premier match de la deuxième journée dans la poule B en soirée de ce jeudi. Une rencontre de prestige où les deux formations, aux fortunes diverses lors de la première journée, n’avaient plus droit à l’erreur.

L’engagement était de mise en début de partie, avec une vivacité dans l’animation offensive des Black Stars du Ghana. Cependant, les coéquipiers de Mohamed Salah n’ont pas abdiqué et ont contenu les assauts de l’attaque ghanéenne. Il a fallu attendre les arrêts de jeu de la première période pour voir l’éclair au stade Felicia d’Abidjan.

Mohamed Kudus, l’un des piliers de cette formation ghanéenne, absent pour cause de blessure lors du premier match et présent dans l’animation offensive face à l’Égypte, a expédié une frappe puissante dans les filets du gardien égyptien El Shennawy, impuissant sur la trajectoire très peu visible de ce tir. Il a ainsi donné l’avantage aux Black Stars avant la mi-temps.

Au retour des vestiaires, l’intensité a monté d’un cran, les duels sont devenus de plus en plus corsés, la combativité était de mise. Mohamed Salah, sorti peu avant la mi-temps sur blessure et remplacé par O. Marmoush, a certainement confié une mission à son remplaçant. Celui-ci a égalisé sur une erreur monumentale de la défense ghanéenne à la 69e minute de jeu.

Cependant, la joie de jeu n’a pas duré longtemps puisque dans la foulée, Mohamed Kudus a redonné l’avantage au Ghana à la 71e minute. Malheureusement, le Ghana, très peu rassurant, a encaissé à nouveau le but égalisateur trois minutes plus tard, grâce à Mostafa Mohamed, qui a rétabli la parité dans cette rencontre intense. C’est sur ce score de parité qui n’arrange nullement les deux équipes que l’arbitre a mis un terme à cette explication.