il y a 2 mois

Relogement des squatters de la décharge de Mindoubé : Une nouvelle vie pour les déguerpis

Par Gabon Matin
Publié le : 13 décembre 2023 à 16h22min | MàJ : il y a 2 mois
Relogement des squatters de la décharge de Mindoubé : Une nouvelle vie pour les déguerpis

Relogement des squatters de la décharge de Mindoubé : Une nouvelle vie pour les déguerpis Photo : Droits réservés/GabomaInfo

Dans le cadre du projet ambitieux de relogement des squatters de la décharge publique de Mindoubé, le Président de la Transition, Général Brice Clotaire Oligui Nguema, a concrétisé mardii la première étape en remettant les clés de nouveaux logements à 10 familles bénéficiaires.

Accompagné du Haut Commissaire à l’Environnement, du Directeur de la Société Nationale Immobilière, des responsables de l’entreprise Clean Africa, ainsi que du ministre de l’Intérieur, le Chef de l’État a entrepris une visite approfondie de la décharge publique de Mindoubé. Durant cette visite, il a eu l’occasion d’interagir avec les familles qui ont résidé dans cette zone et qui, conformément au programme de déguerpissement, bénéficieront désormais de nouveaux logements dans la zone de Bikele. Ces nouvelles habitations, des villas plain-pied de type F4 dotées de 3 chambres, ont été érigées en un temps record de 31 jours par la Société Nationale Immobilière (SNI).

Par la suite, le Président de la Transition s’est rendu à la base de la Société Clean Africa dans le 5ème arrondissement de Libreville, où il a visité le centre de tri de déchets ainsi que les ateliers de soudure et de mécanique.

Clean Africa, une entreprise étatique, joue un rôle essentiel dans l’assainissement de la capitale, avec un effectif de 840 agents gabonais. Ses activités englobent la collecte des ordures ménagères, l’assainissement des Points d’Apport Volontaire (PAV), la gestion de la décharge publique, le nettoyage des plages, la fabrication de bennes et d’abris-bacs, et enfin, la valorisation des déchets, avec une capacité de ramassage impressionnante de 600 tonnes d’ordures par jour.

Au terme des échanges fructueux avec la population, le Chef de l’État a exprimé sa reconnaissance envers les efforts déployés par l’ensemble des employés de Clean Africa pour assainir la capitale. Il a également évoqué les solutions envisagées pour améliorer leurs conditions de travail, dont la mise en place d’une assurance maladie, entre autres initiatives.

Par ailleurs, le Président de la Transition a profité de cette occasion pour encourager les agents à faire preuve de civisme et de responsabilité, notamment en ce qui concerne l’exercice du droit de grève et d’autres mouvements d’humeur. Cette démarche s’inscrit dans une vision globale visant à promouvoir un environnement de travail sain et propice au bien-être de tous.